Cesser de fumer

Une habitude qui s’est installée est parfois longue à abandonner. Pourtant, nombreux sont ceux et celles qui décident d’écraser leur cigarette pour de bon. Que ce soit pour des raisons de santé ou financière, cesser de fumer est une décision réfléchie sur une longue période.

Mais qu’en est-il du moment où l’on arrête et du soutien que l’on pourrait avoir besoin pour y arriver? Cela aussi nécessite réflexion et planification.

Quels outils avez-vous à votre disposition pour faire de cette résolution une réalité?

Par une démarche personnalisée, ces outils deviennent vos alliés à l’arrêt du tabac.

Statistiques

D’après une étude publiée par le Docteur Jean Vibes dans son ouvrage L’Acupuncture (éditions Privat) “63% des patients traités arrêtent de fumer après la première séance, auxquels il faut ajouter 34 % ayant réduit à 86 % leur consommation tabagique.”

Les 3 facteurs de l’arrêt tabagique…

Quand une personne veut arrêter de fumer, trois facteurs sont impliqués:

Le facteur psychologique, qui concerne la prise de décision ferme et volontaire, est l’étape qui appartient entièrement au patient. Ici, vous avez fermement décidé de cesser de fumer.

Les facteurs psychiques et physiques qui concernent le stress et les tensions occasionnés par le manque, pourront, quant à eux, être réduits et éliminés par une gestion saine de ces facteurs, notamment par l’acupuncture et des conseils qui vous seront fournis après la 1ère rencontre.

L’apaisement, la détente, la relaxation, l’élimination du stress et la diminution de la sensation de manque au niveau du corps par la réduction des tensions sont les éléments qui aident le patient en arrêt tabagique à réussir à passer au travers de son sevrage.  Parfois, une à 2 séances suffisent. Toutefois, une rechute est possible, et ce, même après plusieurs années. Des séances supplémentaires peuvent alors être prescrites. Sur certaines personnes, plusieurs séances seront nécessaires.

Afin d’offrir une approche personnalisée nous ne puncturons pas que les points symptomatiques de l’arrêt tabagique situés près du nez.  En acupuncture traditionnelle, le terrain du patient sera également pris en compte, augmentant considérablement les chances de réussite du traitement, puisqu’il sera adapté à la personne qui consulte.

Par Catherine Kasztalska

Acupuncteur

RECHERCHER UN ARTICLE
PARCOURIR LES ARTICLES PAR CATÉGORIE

Commentaires

Votre Courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *